Gérald Moortgat

Député provincial

Ethique

Ethique et politique

Nous vivons au sein d’un monde, d’une société, où les choses se bousculent et induisent souvent des doutes, des craintes, des tensions. On verse alors volontiers dans le scepticisme ou le cynisme. Les sirènes relativistes chantent à longueur d’année que les dirigeants ne voient que leur profits, que chacun ne voit que son intérêt, que les politiques sont tous les mêmes… Est-ce bien certain ?

Bien sûr, nous pouvons comprendre le succès des lieux communs précités, en démocratie libre à chacun de dire son opinion, mais on ne peut se résigner à les accepter sans répondre, car plus que jamais l’éthique et les valeurs doivent être prônées et défendues. Voici donc les principales valeurs que je défends et que chacun de mes collaborateurs partagent. Pour en vérifier l’efficacité, il vous suffit de les confronter avec mes paroles et surtout mes actes…

Mon profil éthique

Un homme comme un autre. En tant que politique, je suis tout simplement un homme comme un autre. Ceci signifie tout d’abord que la simplicité est pour moi une valeur en soi. Simplicité de l’écoute, simplicité de partager, simplicité du quotidien. En effet, la modestie n’est pas seulement à mes yeux une façon d’être, elle appartient à mon éduction et à ma formation. J’ai appris depuis l’enfance que, sans la modestie, aucune réalisation n’est possible. Pour réaliser, il faut voir et, comme chacun le sait, l’orgueilleux s’aveugle lui-même. J’ai appris par mon éduction scientifique de chimiste que, sans modestie, il n’est aucun progrès de la science, aucune avancée de l’esprit. Être modeste, c’est une façon d’être et surtout une manière d’agir.

Un citoyen comme les autres. Le politique se doit d’être un citoyen comme les autres. Ceci lui permet d’être à l’écoute de l’autre, de comprendre ses attentes, d’en mesurer les limites. Le politique est au centre au cercle et non au sommet d’une pyramide. Ceci signifie que je suis avant tout quelqu’un qui se veut accessible et au service du citoyen. Cette proximité me permet de répondre aux questions qui me sont posées, du mieux de mes forces, sans promesse irréalisables ou discours lénifiants. Le temps des idéologies et des doctrines arrêtées me semble révolu. Notre époque doit être davantage tournée vers la volonté d’apprendre ensemble, de partager, de réaliser. Certes, ceci nécessite d’avoir parfois le regard tourné vers les étoiles, il faut oser rêver d’un monde meilleur, mais l’expérience m’a enseigné de garder les pieds sur terre. Au fait, j’ai toujours mes bottes dans le coffre de la voiture, vu mes compétences, c’est bien nécessaire…

Les valeurs que je prône :

La simplicité du regard. Les différents niveaux de pouvoir et leurs liens sont extrêmement complexes, parfois les règles qu’ils édictent paraissent (ou sont) contradictoires. Ces pouvoirs sont doublés de règles technocratiques dont la pesanteur est bien connue. Qui ne s’est jamais heurté à des règles ou à des procédures incompréhensibles? Mon travail est d’aider le citoyen à retrouver une certaine simplicité du regard quand tout semble brouillé. Avec une équipe de collaborateurs spécialisés, je m’efforce d’aider de façon transparente et efficace le citoyen qui m’a témoigné sa confiance en me confiant des responsabilités. Il s’agit d’un travail de fonds qui vise l’efficacité, le résultat. Pour le dire avec un peu d’humour, je préfère l’éthique à la cosmétique. Et là, je sors ma paire de bottes du coffre…

L’impartialité. Le politique doit avant tout viser l’intérêt collectif. Aussi, connaître les lois et les respecter, est un impératif auquel je ne déroge jamais. Ceci est d’autant plus important dans des matières comme l’environnement, l’agriculture, les routes et cours d’eau, le logement social, …, qui relève directement de l’intérêt collectif. Chacun doit pouvoir connaître ses droits et ses devoirs en toute impartialité, c'est-à-dire en sa qualité de citoyen à part entière. S’embarrasser de promesses n’a guère de sens éthique, il faut aider à agir et obtenir en toute légalité et transparence ce à quoi on a légitimement droit. En bon scientifique, j’aime connaitre les lois, puis de les expérimenter.

L’égalité. Je considère l’égalité comme la valeur la plus importante sur le plan social. Chacun, quelque soit son origine, sa formation, ses potentialités, doit être entendu et compris en sa qualité de citoyen. Viser l’égalité entre les citoyens, c’est accepter les idées de droiture et de loyauté comme des valeurs régulatrices de la vie sociopolitique. La droiture qui consiste à rendre transparentes des situations complexes et à agir conformément aux lois. Je pense que l’égalité doit se vivre de façon concrète au quotidien. Je ne suis pas un magicien qui fait disparaître les règles, je m’efforce d’être un guide qui permet d’agir en les respectant.

La loyauté. La loyauté est pour moi une valeur essentielle. Il s’agit d’une attitude visant à traiter chacun de façon identique, en respectant la parole donnée. Elle fait partie intégrante de l’attitude responsable, - à savoir la capacité de répondre de ses paroles et de ses actes devant ceux vis-à-vis desquels on s’est engagé -, que tout mandataire politique doit à ses concitoyens. Pour moi, on la retrouve à tous les stades de l’engagement, tel un fil rouge qui traverse mon action concrète au quotidien. La loyauté génère la confiance ; or, toute action politique efficace repose précisément sur la confiance. Celle-ci combinée à la loyauté débouche sur un art de vivre.

L’efficacité. Il s’agit d’un maître mot en matière politique. Elle est le fruit de l’écoute et de la volonté d’agir ensemble. On dit que l’on juge un arbre à ses fruits, je pense qu’on juge un politique par rapport à ses réalisations. Qu’importe finalement les discours, les promesses, les chartes éthiques, il vient un temps où le blé se lève, c’est l’heure de vérité. L’efficacité politique, c’est en quelque sorte de permettre à l’autre de moissonner dans les meilleures conditions possibles. Aussi, je vous invite à prendre connaissance de ce que j’ai réalisé et, conformément à l’exigence d’efficacité que je me suis fixée, à ce que nous allions ensemble de l’avant.