Gérald Moortgat

Député provincial

Expérience scientifique

Gérald Moortgat est diplômé licencié en sciences chimiques de l’Université de Mons-Hainaut en 1972.

En septembre de la même année, il devient chercheur au Centre des Recherches de l’Industrie Belge de la Céramique au sein duquel, depuis mars 1998, il exerce la fonction d’adjoint à la direction des recherches et donne le cours de rhéologie à l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Il est également responsable du réseau européen EUROCERAM (dans le cadre des programmes RECITE I et II).

Au demeurant, depuis 1996, Gérald Moortgat est collaborateur scientifique de la Faculté Polytechnique de Mons.

Durant une vingtaine d’années, Gérald Moortgat a été en charge du suivi des recherches collectives, des recherches SPPS, des recherches au niveau européen, wallon mais aussi pour des firmes privées.

Il faut encore mentionner ses travaux à caractères pédagogiques qu’il s’agisse de séminaires d’informations destinés aux industriels, d’encadrement d’étudiants en vue de la préparation de leur mémoire de fin d’étude ou des participations à des commissions d’examen.

Les publications scientifiques dans les domaines de sa spécificité sont nombreuses.

Gérald Moortgat est titulaire d’un prix pour un travail de « Mise au point de la dispersion d’une poudre d’alumine » dans le cadre d’un contrat avec la société de réfractaire belge : Belref, aujourd’hui Premier Refractories, un des actionnaires principaux, à l’époque, de la firme NEOCERAM (Strépy-Bracquegnies).

Avec H. Vander Poorten et J. Renard, Gérald Moortgat contribue à l’obtention en 1979 du brevet belge portant sur le « Procédé de contrôle automatique et continu des propriétés rhéologiques des suspensoïdes et des pâtes ».